Discussion:
Genois : origine du nom ?
(trop ancien pour répondre)
Pierre
2008-01-10 14:42:46 UTC
Bonjour encore le Pierre en Moravnd avec ses questions idiotes !

On a parlé récemment ici du génois mais est ce que vous avez un idée ou savez pourquoi
cette ancienne voile a pris ce nom ?

Nota: je pense que le génois est une "ancienne voile" de par sa forme, utilisation dans le
bsssin méditerrannéen sans doute depuis longtemps car il me fait penser aux antiques
voiles dites latines bien que, sur le Nil, elles furent utilisées avant que les latins ne
soient civilisés !

Donc pourquoi ce nom de génois ?

Merci de ne pas oublier que ici intrenet est fourni par les fils qui chanent dans la
prairie et que seuls les codes TXT standards sont lisibles !=))

*****************
Pierre BONNARD
http://pierrebonnard.free.fr/index.htm
Un peu du MORVAN en France et d'anciennes choses ...
*****************
Pylblue
2008-01-10 17:30:36 UTC
Me revoici après 1 bon mois d'absence du forum pour causes diverses (dont
un problème de F.A.I. et un voyage à l'étranger qui m'a empêché d'aller voir
mon bateau en Tunisie).
Certains trouvaient le forum atone. Mais j'ai trouvé un nombre important de
messages qui rassure sur la vitalité des participants. Certains "anciens"
sont moins loquaces qu'avant mais sont remplacés par de nouveaux posteurs.
C'est la vie normale d'un groupe. Pour ma part, je participe depuis une
dizaine d'année. J'ai beaucoup lu d'abord avant de participer plus ou moins
activement selon les périodes et sous différents noms, ayant changé 3 fois
de bateau. Et maintenant que je navigue davantage, je risque aussi d'être
moins présent.
Après ce préambule, je vais répondre à Pierre. C'est très simple. L'origine
du nom vient de Gênes. Les Génois utilisaient ce type de foc à fort
recouvrement lorsque le vent était faible ou inexistant, ce qui est fréquent
dans cette zone. Sur un bateau des années 60, on trouvait, en général, dans
l'ordre de taille : génois, foc, inter n°1, inter n°2 et tourmentin.
Avec l'arrivée des focs à enrouleur, on portait toujours le foc le plus
grand, même s'il était partiellement enroulé. C'est ainsi que le terme
génois a fini par remplacé toutes les autres appellations, y compris celle
plus générique de foc.
Bientôt on parlera peut-être de "code", ce terme remplaçant celui de
"numéro".

J'ai raté la séance de voeux mais il n'est pas trop tard. Alors, bonne année
à tous.

Pierre Yves Lack
Post by Pierre
Bonjour encore le Pierre en Moravnd avec ses questions idiotes !
On a parlé récemment ici du génois mais est ce que vous avez un idée ou savez pourquoi
cette ancienne voile a pris ce nom ?
Nota: je pense que le génois est une "ancienne voile" de par sa forme, utilisation dans le
bsssin méditerrannéen sans doute depuis longtemps car il me fait penser aux antiques
voiles dites latines bien que, sur le Nil, elles furent utilisées avant que les latins ne
soient civilisés !
Donc pourquoi ce nom de génois ?
Merci de ne pas oublier que ici intrenet est fourni par les fils qui chanent dans la
prairie et que seuls les codes TXT standards sont lisibles !=))
*****************
Pierre BONNARD
http://pierrebonnard.free.fr/index.htm
Un peu du MORVAN en France et d'anciennes choses ...
*****************
Jean Munier
2008-01-10 19:48:00 UTC
" Pylblue"
Post by Pylblue
Après ce préambule, je vais répondre à Pierre. C'est très
simple. L'origine du nom vient de Gênes. Les Génois
utilisaient ce type de foc à fort recouvrement lorsque le
vent était faible ou inexistant, ce qui est fréquent dans
cette zone. Sur un bateau des années 60, on trouvait, en
général, dans l'ordre de taille : génois, foc, inter n°1,
inter n°2 et tourmentin.
Merci de ces précisions. Dans ce groupe de discussion, j'ai
souvent vu le terme « solent ». Le Solent est le bras de mer
qui sépare l'île de Wight de l'Angleterre. C'est également
une voile d'avant qui semble inconnue, du moins sous cette
appellation, dans le coin où j'habite -- rassurez-vous,
toutefois, les Canadiens savent ce qu'est un *jib*. Où se
situerait-elle dans votre énumération ?

J.
Hubert Crépy
2008-01-10 20:25:10 UTC
Post by Jean Munier
toutefois, les Canadiens savent ce qu'est un *jib*. Où se
situerait-elle dans votre énumération ?
Si je ne m'abuse (bien que mon usage de l'anglo-américain nautique soit
beaucoup plus méridional - la Floride), "jib" est le terme générique
pour "foc".
Un "solent" est un foc de coupe spécifique (relativement petit, de forme
plate, et au point d'écoute assez haut).
--
Hubert Crépy
Jeannette
2008-01-10 20:25:10 UTC
Post by Jean Munier
" Pylblue"
Post by Pylblue
Après ce préambule, je vais répondre à Pierre. C'est très
simple. L'origine du nom vient de Gênes. Les Génois
utilisaient ce type de foc à fort recouvrement lorsque le
vent était faible ou inexistant, ce qui est fréquent dans
cette zone. Sur un bateau des années 60, on trouvait, en
général, dans l'ordre de taille : génois, foc, inter n°1,
inter n°2 et tourmentin.
Merci de ces précisions. Dans ce groupe de discussion, j'ai
souvent vu le terme « solent ». Le Solent est le bras de mer
qui sépare l'île de Wight de l'Angleterre. C'est également
une voile d'avant qui semble inconnue, du moins sous cette
appellation, dans le coin où j'habite -- rassurez-vous,
toutefois, les Canadiens savent ce qu'est un *jib*. Où se
situerait-elle dans votre énumération ?
J.
The Solent est un foc monte sur un etai (qq fois amovible) installe
derriere mais tres proche de l'etai de foc.

Voir: http://www.svsarah.com/Sarah/Solent%20Stay.htm

Google "Solent Stay"

J'en au installe un sur mon Bristol32. Un des avantages et la raison
pour laquelle je l'ai installe est qu'il est fixe tres pres de la tete
de mat et ne necessite pas de "Running Backstays"

Jeannette
Con Te Partiro
Mexico
Hubert Crépy
2008-01-10 20:55:41 UTC
Post by Jeannette
de mat et ne necessite pas de "Running Backstays"
"bastaques" en français.

Tiens, je réalise d'un coup qu'il s'agit ici probablement -comme
souvent-, d'une francisation approximative et phonétique de la
nomenclature anglaise: backstay --> bastaque

Fa-sci-nant. ;-)
--
Hubert Crépy
Pylblue
2008-01-10 21:06:05 UTC
Post by Hubert Crépy
Post by Jeannette
de mat et ne necessite pas de "Running Backstays"
"bastaques" en français.
Tiens, je réalise d'un coup qu'il s'agit ici probablement -comme souvent-,
d'une francisation approximative et phonétique de la nomenclature
anglaise: backstay --> bastaque
Fa-sci-nant. ;-)
--
Hubert Crépy
Je m'étais fait la même réflexion.

Pierre Yves Lack
ulysse83
2008-01-10 21:41:49 UTC
"Hubert Crépy" a écrit
Post by Hubert Crépy
Post by Jeannette
de mat et ne necessite pas de "Running Backstays"
"bastaques" en français.
Tiens, je réalise d'un coup qu'il s'agit ici probablement -comme souvent-,
d'une francisation approximative et phonétique de la nomenclature
anglaise: backstay --> bastaque
Fa-sci-nant. ;-)
Il faut plutot traduire "étai arrière amovible " pour "running backstay" en
opposition à la "staysail" qui est à l'origine une trinquette fixe,
forcément à l'avant.
"running" car évidemment monté sur rail.
--
J'aime la vie, ma famille et mes amis
Hubert Crépy
2008-01-11 07:57:06 UTC
Post by ulysse83
Il faut plutot traduire "étai arrière amovible " pour "running backstay" en
C'est la traduction mot-à-mot, en effet, mais c'est bien ce que l'on
appelle une "bastaque" en français, non ?
--
Hubert Crépy
ulysse83
2008-01-11 08:00:08 UTC
"Hubert Crépy" a écrit
Post by Hubert Crépy
Post by ulysse83
Il faut plutot traduire "étai arrière amovible " pour "running backstay" en
C'est la traduction mot-à-mot, en effet, mais c'est bien ce que l'on
appelle une "bastaque" en français, non ?
Absolument.
--
J'aime la vie, ma famille et mes amis
ulysse83
2008-01-11 08:02:36 UTC
C'est vrai qu'en me relisant le "plutot" était de trop et pouvait porter à
confusion.
--
J'aime la vie, ma famille et mes amis
mindelo
2008-01-11 08:06:39 UTC
Plus exactement du néerlandais "Backstag" (qui a été importé tel quel en
allemand et légèrement modifié en anglais).
Une grande importante de notre vocabulaire nautique de base vient du
néerlandais, car, au XVème et XVIème siècle (la Hollande s'est émancipée de la
tutelle espagnole en 1548), ce pays, bénéficiant des grandes découvertes
espagnoles, a développé une flotte considérable. L'essor de la marine anglaise
est bien plus tardif.
Autres exemples : bakbord, stierbord, fok, loef (lof), boegspriet (= beaupré ;
littéralement mât de proue), boom (= bôme), cap Hoorn (ville des Pays-Bas)...
Post by Hubert Crépy
Post by Jeannette
de mat et ne necessite pas de "Running Backstays"
"bastaques" en français.
Tiens, je réalise d'un coup qu'il s'agit ici probablement -comme
souvent-, d'une francisation approximative et phonétique de la
nomenclature anglaise: backstay --> bastaque
Fa-sci-nant. ;-)
Hubert Crépy
2008-01-11 08:35:49 UTC
Post by mindelo
Plus exactement du néerlandais "Backstag" (qui a été importé tel quel en
allemand et légèrement modifié en anglais).
Une grande importante de notre vocabulaire nautique de base vient du
néerlandais, car, au XVème et XVIème siècle (la Hollande s'est émancipée
de la tutelle espagnole en 1548), ce pays, bénéficiant des grandes
découvertes espagnoles, a développé une flotte considérable. L'essor de
la marine anglaise est bien plus tardif.
Autres exemples : bakbord, stierbord, fok, loef (lof), boegspriet (=
beaupré ; littéralement mât de proue), boom (= bôme), cap Hoorn (ville
des Pays-Bas)...
Merci, j'adore ce genre de trucs!
--
Hubert Crépy
Pylblue
2008-01-10 20:27:38 UTC
Le solent pourrait correspondre à l'inter n°1. C'est un foc dont le guindant
est proche du guindant maxi (contrairement à l'inter n°1 dont le guindant
est un peu raccourci) mais dont la bordure est nettement plus faible (90 à
100% de recouvrement). Il déplace ainsi le centre vélique vers l'avant et
rend le bateau moins ardent, empêchant ainsi les départs au lof..

Pour le plaisancier ordinaire, tout ceci n'est qu'une affaire de sémantique
sans importance. En France, il y a une part de snobisme dans l'emploi de
mots anglo-saxons dans l'univers du bateau. La Mecque du yachting, c'est
Cowes. Alors ....

Bon vent, quelle que soit la voilure.

Pierre Yves Lack
Post by Jean Munier
" Pylblue"
Post by Pylblue
Après ce préambule, je vais répondre à Pierre. C'est très simple.
L'origine du nom vient de Gênes. Les Génois utilisaient ce type de foc à
fort recouvrement lorsque le vent était faible ou inexistant, ce qui est
fréquent dans cette zone. Sur un bateau des années 60, on trouvait, en
général, dans l'ordre de taille : génois, foc, inter n°1, inter n°2 et
tourmentin.
Merci de ces précisions. Dans ce groupe de discussion, j'ai souvent vu le
terme « solent ». Le Solent est le bras de mer qui sépare l'île de Wight
de l'Angleterre. C'est également une voile d'avant qui semble inconnue, du
moins sous cette appellation, dans le coin où j'habite -- rassurez-vous,
toutefois, les Canadiens savent ce qu'est un *jib*. Où se situerait-elle
dans votre énumération ?
J.
Pierre
2008-01-11 06:01:32 UTC
Post by Pylblue
Le solent pourrait correspondre à l'inter n°1. C'est un foc dont le guindant
est proche du guindant maxi (contrairement à l'inter n°1 dont le guindant
est un peu raccourci) mais dont la bordure est nettement plus faible (90 à
100% de recouvrement). Il déplace ainsi le centre vélique vers l'avant et
rend le bateau moins ardent, empêchant ainsi les départs au lof..
Pour le plaisancier ordinaire, tout ceci n'est qu'une affaire de sémantique
sans importance. En France, il y a une part de snobisme dans l'emploi de
mots anglo-saxons dans l'univers du bateau. La Mecque du yachting, c'est
Cowes. Alors ....
Bon vent, quelle que soit la voilure.
Pierre Yves Lack
Pierre remercie tous les participants à ce jeux des mots qui heureusement remplace les
jeux de maux trop fréquents ...

Devant le cas solent du cousin d'outre flaque, je constate que les noms modernes sont non
pas seulement des snobismes mais surtout des noms de lieux un peu particuliers ayant
provoqué l'usage local de certains équipements adaptés à des courants ou météos un peu
spéciaux !
Lorsque l'usage se généralise (pour causes de mode ou de besoins ?), le nom du lieu
devient un nom commun ... et souvent même l'usage spécial se perd ... avec l'origine du
mot ou sa raison d'être !

Juste une autre question me reste (ou plutot m'est venue en cette nuit d'insomnie !)
concernant le fait que les voiles sont avec des noms soit féminins soit masculins ! ceci
m'est apparu comme un peu étrange et je me demandais si l'usage de la voile fait qu'elle
est femme ou masculine selon son caractère ?

A plus et encore merci car si je meurs ce soir au moins je serais moins idiot qu'au matin
!=))

*****************
Pierre BONNARD
http://pierrebonnard.free.fr/index.htm
Un peu du MORVAN en France et d'anciennes choses ...
*****************
robert curbet
2008-01-19 11:36:48 UTC
Bonjour à tous et bonjour à toi Pylblue
Rassure toi: Pylann va bien
Je l'ai vu toute la semaine à El Kantaoui.
Il est bien ammarré, et ton prélart bien fixé.
A ce propos, tout au long des fils, on voit qu'un certain nombre d'entre
nous ont leurs bateaux en Tunisie.
Comme le faisait notre ami Alain Fosse, avec les itinéraires de chacun
pendant l'été, il pourrait être interressant de recenser tous ceux d'entre
nous qui sont concernés, avec le lieu et les dates prévues de présence.
Je commence donc:
Robert Curbet
Voilier: Lysigée : Oceanis 40
El Kantaoui ponton B2
Présent à partir du 12 Avril.

D'autre part, connaissez vous un moyen d'accés à FRB, sans logiciel de
messagerie, directement par un site web?

Robert
--
"Cette contribution est destinée à l'Usenet exclusivement. Toute
reproduction non-autorisée par l'auteur sur un site commercial est
illicite et susceptible de donner lieu à des poursuites."

Pour m'envoyer un mail en direct:
http://cerbermail.com/?t2YLNRx9Lt
Post by Pylblue
Me revoici après 1 bon mois d'absence du forum pour causes diverses (dont
un problème de F.A.I. et un voyage à l'étranger qui m'a empêché d'aller
voir mon bateau en Tunisie).
Certains trouvaient le forum atone. Mais j'ai trouvé un nombre important
de messages qui rassure sur la vitalité des participants. Certains
"anciens" sont moins loquaces qu'avant mais sont remplacés par de nouveaux
posteurs. C'est la vie normale d'un groupe. Pour ma part, je participe
depuis une dizaine d'année. J'ai beaucoup lu d'abord avant de participer
plus ou moins activement selon les périodes et sous différents noms, ayant
changé 3 fois de bateau. Et maintenant que je navigue davantage, je risque
aussi d'être moins présent.
Après ce préambule, je vais répondre à Pierre. C'est très simple.
L'origine du nom vient de Gênes. Les Génois utilisaient ce type de foc à
fort recouvrement lorsque le vent était faible ou inexistant, ce qui est
fréquent dans cette zone. Sur un bateau des années 60, on trouvait, en
général, dans l'ordre de taille : génois, foc, inter n°1, inter n°2 et
tourmentin.
Avec l'arrivée des focs à enrouleur, on portait toujours le foc le plus
grand, même s'il était partiellement enroulé. C'est ainsi que le terme
génois a fini par remplacé toutes les autres appellations, y compris celle
plus générique de foc.
Bientôt on parlera peut-être de "code", ce terme remplaçant celui de
"numéro".
J'ai raté la séance de voeux mais il n'est pas trop tard. Alors, bonne
année à tous.
Pierre Yves Lack
Post by Pierre
Bonjour encore le Pierre en Moravnd avec ses questions idiotes !
On a parlé récemment ici du génois mais est ce que vous avez un idée ou
savez pourquoi
cette ancienne voile a pris ce nom ?
Nota: je pense que le génois est une "ancienne voile" de par sa forme,
utilisation dans le
bsssin méditerrannéen sans doute depuis longtemps car il me fait penser aux antiques
voiles dites latines bien que, sur le Nil, elles furent utilisées avant
que les latins ne
soient civilisés !
Donc pourquoi ce nom de génois ?
Merci de ne pas oublier que ici intrenet est fourni par les fils qui chanent dans la
prairie et que seuls les codes TXT standards sont lisibles !=))
*****************
Pierre BONNARD
http://pierrebonnard.free.fr/index.htm
Un peu du MORVAN en France et d'anciennes choses ...
*****************
Hubert Crépy
2008-01-19 11:57:33 UTC
Post by robert curbet
D'autre part, connaissez vous un moyen d'accés à FRB, sans logiciel de
messagerie, directement par un site web?
http://groups.google.com/group/fr.rec.bateaux/topics

Je crois bien qu'il faut se créer un compte Google pour pouvoir poster
par l'interface ouèbe. Cf l'aide:
http://groups.google.com/support/bin/answer.py?answer=46438&topic=9244
--
Hubert Crépy
Yann à Vannes
2008-01-19 17:09:41 UTC
Post by robert curbet
Bonjour à tous et bonjour à toi Pylblue
Rassure toi: Pylann va bien
Je l'ai vu toute la semaine à El Kantaoui.
Il est bien ammarré, et ton prélart bien fixé.
A ce propos, tout au long des fils, on voit qu'un certain nombre d'entre
nous ont leurs bateaux en Tunisie.
Comme le faisait notre ami Alain Fosse, avec les itinéraires de chacun
pendant l'été, il pourrait être interressant de recenser tous ceux d'entre
nous qui sont concernés, avec le lieu et les dates prévues de présence.
Robert Curbet
Voilier: Lysigée : Oceanis 40
El Kantaoui ponton B2
Présent à partir du 12 Avril.
D'autre part, connaissez vous un moyen d'accés à FRB, sans logiciel de
messagerie, directement par un site web?
Robert
Salut Robert,

Faudrait faire un fil indépendant/permanent pour cela.

Yann BIHAN
Voilier: Awel Mat First 345
Marina Monastir ponton 4
Présent fin mai pour carénage

J'irai faire un tour à El Kantaoui vers la mi-juin.

Sinon, Malte, Sicile, puis sans doute les Iles Ioniennes et
retour mi octobre.

Cordialement

Yann à Vannes